Amélioration variétale

3870673 blogL’amélioration variétale réalisée sur les plantes à gazon a permis d’améliorer de nombreux critères intéressants pour les utilisateurs. C’est ainsi que l’on a pu obtenir des variétés à feuilles plus fines, couvrant mieux le terrain et formant un tapis plus dense.

En plus de cette amélioration de l’aspect esthétique des gazons, la sélection variétale a permis d’améliorer des caractères ayant des incidences sur l’entretien. La diminution de la vitesse de pousse, la meilleure résistance aux maladies ou au piétinement sont autant d’améliorations qui augmentent la durée de vie des gazons et allègent les coûts d’entretien, liés à la tonte, à la fertilisation, ...

Prenons l’exemple du ray-grass anglais, une graminée existant à l’état naturel pratiquement sur les cinq continents et souvent présente dans les compositions pour gazons.

L’établissement qui veut sélectionner par la méthode traditionnelle, repère de par le monde, les génotypes (écotypes ou variétés) dont la qualité principale est intéressante pour ses recherches.

Les génotypes

7387147 blogLe sélectionneur établit ainsi une collection de génotypes de différentes provenances, dont les talents personnalisés pourraient être  :

    Génotype A :       port gazonnant de la plante,
    Génotype B :       finesse du feuillage,
    Génotype C :       couleur foncée
    Génotype D :       forte persistance,
    Génotype E :       résistance aux maladies,
    Génotype F :        résistance à la sécheresse,
    Génotype G :       bon comportement hivernal, etc...

Les travaux de recherche du sélectionneur, porteront sur plusieurs années (parfois plus de 10 ans) de croisements et sélections des différentes populations, dans le but d’obtenir des individus de la meilleure qualité possible, pour une utilisation en gazon.

9313816 blogLes meilleures plantes sont  sélectionnées et retenues parce qu’elles correspondent aux critères déterminés. Les plantes élites sont alors combinées par un croisement final pour former différentes variétés candidates.  Les nouvelles qualités génétiques des variétés candidates sont validées dans des essais d’utilisation gazon dans plusieurs lieux. Les meilleures candidates sont ensuite fixées par le sélectionneur afin qu’apparaisse sur le marché des variétés réellement nouvelles, homogènes et stables. Lorsque la procédure est couronnée de succès, intervient alors une phase de multiplication, permettant de vérifier que la variété candidate peut  produire des quantités satisfaisantes de semences.

Si le résultat est en effet satisfaisant, le sélectionneur présente sa variété candidate à l’INRA-GEVES qui conduit une culture pendant trois ans, dans différents lieux de France. Après ces trois années, le Comité Technique Permanent de la Sélection (C.T.P.S.) examine les qualités de la variété et son comportement dans les différents lieux d’expérimentation. Son avis est décisif pour la reconnaissance des valeurs impératives de distinction (différence avec les variétés existantes), homogénéité et stabilité (D.H.S.) ainsi que la valeur agronomique et technologique (V.A.T.) pour une utilisation en gazon.

Les variétés lauréates

Les variétés lauréates sont présentées au Ministère de l’Agriculture qui consacre leur entrée dans le monde des gazons, par leur inscription au Catalogue Officiel Français des graminées à gazon, pour une durée de 10 ans. Mais, tous les cinq ans, l’enregistrement est remis en cause par un nouvel examen vérifiant les constantes de la variété et son maintien dans l’actualité.

De la semence mère aux semences certifiées, en passant par  les semences de pré-base et de  base, l’obtenteur de la variété a prouvé sa capacité d’entreprendre et son savoir-faire, pour que sa création soit reconnue et commercialisée.

Les semences certifiées sont transmises au conditionneur. Ce dernier les incorpore à des mélanges personnalisés sous emballage à sa marque.

Share